Rayonnement depuis 1975

De la réputation de sainteté au dossier de Béatification

 

A sa mort en 1975 Claire n’était pas spécialement connue en dehors du cercle de sa famille, et de ses voisins et amis. Rien dans sa courte vie ne l’a particulièrement signalée. Pourtant, sa fama sanctitatis – réputation de sainteté – se fait jour très rapidement et largement. 

D’abord, dans les semaines et mois qui suivent le retour à Dieu de Claire, des centaines de lettres affluent : chacun veut exprimer ce qu’il a vécu avec elle, ce qu’elle lui a fait découvrir, combien elle l’a aidé à grandir humainement et spirituellement, à quel point sa foi et sa joie l’ont touché… Mais ces courriers disent plus : beaucoup témoignent que, maintenant que Claire est au Ciel, ils ne prient plus pour elle, mais ils sentent que c’est elle qu’ils prient pour eux. Ils trouvent en elle un intermédiaire privilégié entre eux et le Seigneur. 

 

Et si Claire était une « Sainte » ?

Très rapidement, des demandes de béatification se font entendre, de manière tout à fait spontanée, et beaucoup demandent à ses parents d’écrire un livre sur leur fille pour que son souvenir demeure. Après bien des réticences, Madame de Castelbajac écrit un premier ouvrage édité en 1978. Il se répand comme une trainée de poudre… 35 ans plus tard ce sont des dizaines de milliers de livres, des centaines de milliers d’images traduites dans plus de 10 langues qui ont déjà été vendus ou distribués. Et on ne peut compter le nombre de groupes de prières, de jeunes, scouts, pèlerins ou autre qui se sont mis sous son patronage. 

 

L’ouverture de la Cause de Béatification

Au moment de la parution du premier livre sur Claire, la communauté des sœurs cisterciennes de Boulaur est en grande difficulté. A tel point que l’hypothèse de fermer le monastère commence à être envisagée. Sur le conseil de leur Abbé général, les sœurs décident de prier Claire pour lui demander 5 vocations dans l’année, cela serait un signe pour demander l’ouverture de la Cause de Béatification. Or, les 5 jeunes filles se présentent ;  cette fois c’est bon, l’« affaire » est lancée ! La procédure canonique est ouverte en 1985. Après plusieurs interruptions, la phase diocésaine s’achève par l’expédition à Rome en 2008 d’un volumineux dossier avec 8 000 pages de documents qui donnent toutes les informations nécessaires pour découvrir Claire : biographie, lettres, témoignages, grâces reçues mais aussi carnet de santé ou dossier scolaire ! 

 

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Au début de l’année 2016 la rédaction de la Positio est terminée. Ce document, qui présente la façon dont Claire a vécu les vertus chrétiennes, sera étudié par des cardinaux membres de la Congrégation pour les Causes des saints afin qu’ils se prononcent sur l’héroïcité des vertus. Si leur avis est favorable il ne restera plus qu’à présenter le dossier d’un miracle en vue d’une éventuelle béatification mais il ne nous est pas permis aujourd’hui d’anticiper la décision de l’Eglise sur cette question.

Au jour d'aujourd'hui, même si de nombreuses grâces sont accordées à l'intercession de Claire, il n'y a pas de miracle à l'étude qui puisse lui être attribué. Prions le Seigneur et confions nos intentions à l'intercession de Claire pour que sa Servante puisse être glorifiée et conduire de nombreuses âmes vers Lui !